Cette pâtisserie, à pâte levée et assez aérée serait née en Normandie au XVIe siècle. Lassés, les artisans-boulangers modifièrent sa recette au XIXe et sa présentation en la tressant. C’est l’apparition de la brioche tressée, à base de farine, œufs et beurre parfumée à la fleur d’oranger ou à l’eau-de-vie, avec ou sans crème fraîche. Une gourmandise à déguster avec un bon chocolat chaud où qui l’eut cru avec du camembert.

La recette :

Ingrédients
pour 8 personnes

  • 500 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 26 cl de lait à 37°C
  • 100 g de sucre
  • 120 g de beurre
  • 30g de levure
  • 2 oeufs
  • amandes
  • sésame
  • pavot

Préparation (1h10)

  • Préchauffer le four à 230°C (thermostat 7-8)
  • Délayer la levure dans 6 cl de lait tiède (4 cuillères à soupe). Laisser le temps aux bulles de se former. Puis, incorporer les oeufs et la farine.
  • Porter le lait à ébullition sur feu très doux. Y verser le sucre, le beurre et la pincée de sel. Incorporer ce liquide au mélange précédent. Pétrir la pâte pendant 10 min, la rouler en boule et la laisser lever pendant 2 heures.
  • Diviser et rouler la pâte en 3 boudins et former une tresse. Laisser lever pendant 30 minutes.
  • Saupoudrer au choix d’amandes effilées, graines de pavot ou sésame doré.
  • Enfourner pour 40 minutes de cuisson.