Ouverture : Midi et Soir
Lundi, Jeudi, Vendredi, Samedi, Dimanche et Fériés.
05 63 53 28 39
Lou Cantoun, 4 route d'Albi - 81150 Cestayrols

Portrait du grand chef cuisinier Paul Bocuse

Portrait de Paul Bocuse

Portrait de Paul Bocuse par Stéphane de Bourges

Véritable monument de la grande cuisine, Paul Bocuse s’est éteint à l’âge de 91 ans. Le «chef du siècle» a marqué la gastronomie française de son empreinte. Nous lui consacrons un menu.

Paul Bocuse est un grand chef cuisinier 3 étoiles français considéré par de nombreux professionnels du milieu comme étant un des plus grand au monde. Aussi, ce maître de la cuisine traditionnelle et gastronomique qui n’hésite pas un seul instant à retransmettre son savoir faire possède de nombreux établissements tels que des écoles, des brasseries et des restaurants dans la ville de Lyon et ses environs, dont la très célèbre Auberge du Pont de Collonges.

Un parcours hors pair

Né en 1926 à Collonges au Mont d’Or, Paul Bocuse, issu d’une famille de cuisiniers, débute un apprentissage en cuisine chez Claude Maret. Après avoir été blessé durant la Seconde Guerre Mondiale, il continue à suivre sa formation auprès de Lucas Carton dans la Capitale. Dans les années 1950, il fait la connaissance des frères Troisgros qui deviendront ses amis mais aussi ses collègues de travail, et avec lesquels, il connaîtra le succès à Lyon en travaillant au restaurant La Pyramide de Vienne. A la suite de cette glorieuse expérience, on lui décernera en 1961 la distinction de meilleur ouvrier de France, une année au cours de laquelle il obtiendra également sa toute première étoile au Guide Michelin. Un an plus tard, continuant sur cette même bonne lancée, il décide de reprendre l’auberge de son père, une initiative qui sera une nouvelle fois couronnée de succès avec l’obtention d’une deuxième étoile au Guide Michelin en 1962.

«Une cuisine sans émotion ne peut que disparaître de votre mémoire.»
Paul Bocuse

Triplement étoilé au Guide Michelin depuis 1965

L’Auberge du Pont de Collonges

L’Auberge du Pont de Collonges

L’histoire de Paul Bocuse ne s’arrête pas là, bien au contraire, car à cette époque le mythe de ce grand chef ne fait que commencer. En effet, son savoir faire et sa persévérance paient une nouvelle fois en 1965, soit seulement 3 ans après qu’il ait reprit les commandes de l’Auberge du Pont de Collonges, avec la consécration d’une troisième étoile au Guide Michelin, une distinction qu’il conserve encore et toujours à l’heure actuelle, soit plus de 50 ans après.

Ses différentes autres distinctions

Après l’obtention de sa troisième étoile, Paul Bocuse continue à recevoir de nombreuses distinctions tout au long de sa vie. C’est ainsi qu’il est fait chevalier de la Légion d’honneur en 1975 par le Président Valéry Giscard d’Estaing. De plus, il est le fondateur du concours le « Bocuse d’or » qu’il instaure en 1987, une année durant laquelle il est également fait officier de la Légion d’honneur par le Président Valéry Giscard d’Estaing. Deux ans plus tard, soit en 1989, ses effort sont une énième fois récompensés puisque Gault-Millau le nomme Cuisinier du Siècle. Par la suite, il est encore nommé Officier de l’Ordre National du Mérite en 1993, et obtient pour finir, en 2011, le titre de Cuisinier du Siècle décerné cette fois-ci par le Culinary Institute of America de New-York.

L’Auberge du Pont de Collonges

Parmi tous les établissements qu’il possède, le restaurant 3 étoiles L’Auberge du Pont de Collonges du village de Collonges au Mont d’Or (situé dans le Nord de Lyon) est son principal. Et pour cause, L’Auberge du Pont de Collonges est réputée mondialement pour sa carte à l’image de son chef étoilé, sa prestigieuse cave à vins et sa façade colorée, des caractéristiques qui en ont d’ailleurs fait une curiosité touristique locale.

%d blogueurs aiment cette page :